COMMUNIQUE DE PRESSE : ET BIEN DIALOGUONS MAINTENANT !


Technopol, association pour la défense, la reconnaissance et la promotion des cultures électroniques est satisfaite du dénouement de l'épisode Mariani. En effet, aujourd'hui, mardi 26 juin la commission des lois de l'Assemblée Nationale a supprimé toute disposition encadrant les raves parties dans le projet de loi consacré à la sécurité quotidienne. Le gouvernement n'a déposé aucun amendement les remplaçant.
Dès l'amendement proposé par le député Mariani, Technopol a exprimé son refus de tout nouveau texte législatif répressif suscitant l'incompréhension, elle a dénoncé l'amalgame répressif envers l'ensemble de la scène électronique et a engagé un processus de dialogue. En concertation avec ses adhérents, Technopol a réfléchi à des propositions concrètes visant à améliorer les conditions d'organisation des fêtes techno sous toutes leurs formes. Ces propositions ont été présentées à l'occasion des réunions de Technopol avec les Ministères, l'Assemblée Nationale et le Conseil régional d'Ile de France.
C'est pourquoi Technopol souhaite la reprise immédiate des discussions pour la modification des la circulaire de 1998 afin d'intégrer les dispositions adaptées aux nouvelles formes de fêtes. De plus, Technopol demande la désignation d'un correspondant qualifié auprès des préfets, en particuliers dans les départements les plus sensibles, ouvert au dialogue et à la concertation. Enfin, elle propose une période d'expérimentation pendant l'été 2001 pour établir la confiance et aboutir à la définition des conditions minimales pour la bonne tenue des fêtes électroniques.
Technopol reste cependant vigilante sur tout nouveau texte législatif visant à nuire à la liberté d'expression du mouvement techno. Et ce d'autant plus que les dispositions concernant les raves, au sein du texte sur la sécurité quotidienne, seront évoquées mercredi à l'Assemblée Nationale. L'association reste vivement préoccupée par la récente recrudescence des pressions exercées par les autorités sur les loueurs de salles ou les élus amenant l'annulation de nombreux évènements électroniques, qui ont pourtant pour démarche de respecter le cadre légal.
Dans le cadre de sa mission de reconnaissance et promotion des arts et cultures électroniques, Technopol organisera, comme tous les ans depuis 4 ans, les Rendez-vous électroniques du 5 au 18 septembre 2001. Le festival des Rendez-vous électroniques s'achèvera par une grande fête populaire et gratuite le samedi 15 septembre.

TECHNOPOL 6-8 rue des petites écuries 75010 Paris
tel : 01 42 47 84 76 - fax : 01 42 47 03 03
technopol@free.fr- www.technopol.net

Boîte aux lettres - Caramail - http://www.caramail.com